Tairona et la Sierra Nevada de Santa Marta

Au cœur de la Sierra de Santa Marta à la recherche des vestiges de la citée perdue des indiens Taironas, au départ de Machetepelao -, 6 jours de trek tropical. Nous suivons les sentiers de muletiers puis remontons le cours d’une rivière de montagne pour finalement atteindre les deux mille marches de l’escalier en pierre construit par les indiens Taironas il y a quelques 1500 ans. Un trek faisable par toute personne en bonne santé, à l’ombre des grands arbres, souvent les pieds dans l’eau. Pour ces 5 nuits, le hamac sera de rigueur. Ce trek est une découverte de la forêt des pluies avec ses innombrables plantes épiphytes (orchidées, bromélies, lichens), c’est aussi une rencontre culturelle avec l’histoire précolombienne de la nation Tairona ainsi qu’un regard sur le mode de vie des amérindiens Kogis qui sont aujourd’hui les descendants des Taironas et peuplent la zone forestière de la cordillère. A savoir, ce n’est qu’il y a une trentaine d’années que les chercheurs colombiens découvrirent le site victime du pillage des « guaqueros » (chercheurs de tombes), les ruines actuelles ne représentent qu’un 30% du total du domaine de Ciudad Perdida. Ce sont les autorités Kogis qui ont demandé au gouvernement l’arrêt total des recherches, ces terres étant lieux sacrés dans la cosmologie Kogi. C’est dans la Sierra Nevada de Santa Marta, à 5900m d’altitude que se trouve le point culminant de la Colombie

Criques et plages de rêve à Tairona

Le trek tropical de Ciudad Perdida

Taganga les pieds dans l’eau